Vivre #1



1.    Faites confiance à la vie

2.    Avoir ou Être

3.    Nos Guides Spirituels

4.    Vouloir changer le monde

5.    Guérir

6.    Les Intra-terrestres



 

Faites confiance à la vie


   Tout-petits, on vit au présent. On ne se tracasse pas trop avec ce qui peut arriver. Sans s'en rendre compte, on fait ce qu'il faut, on fait confiance à la vie.

   Et on grandit, on s'affirme, on s'implique un peu partout. La vie nous aide en nous fournissant constamment de nouvelles expériences à maîtriser. À travers celles-ci, nous apprenons à affiner notre jugement, et à faire des choix. Il ne faut surtout pas essayer de tout contrôler. Il vaut mieux garder une certaine souplesse ; nous laisser « glisser » parfois.

   Le plus important, est d'agir selon notre conscience en toute occasion, et de faire tout simplement confiance à la vie. La vie ne nous piège pas de toutes façons, elle nous enseigne, en nous plaçant dans des situations où nous pouvons apprendre. Si nous sommes bien intentionnés, nous nous retrouverons toujours au bon endroit, et au bon moment, quelles que soient les apparences.

   La vie est apparue sur Terre il y a quelques milliards d'années, et n'a pas cessée de progresser depuis. Nous faisons partie du « Grand Plan », et devons lui faire confiance, et faire confiance à nous-mêmes également. Appliquons-nous à saisir et à comprendre ce que la vie nous livre comme messages, et agissons en conséquence.



Avoir ou être


   Avoir ou être ? Il est nécessaire bien sûr d'« avoir » certaines choses pour notre confort, nous n'avons pas à vivre dans la pauvreté pour nous réaliser. Apprenons simplement à reconnaître nos véritables besoins, et à différencier ce qui apporte le vrai bonheur de ce qui ne procure qu'une joie passagère.

   Nous vivons actuellement dans une culture où le but suprême semble être de posséder le plus possible. On a tendance à évaluer la valeur d'un individu par ses avoirs. Comme si celui qui possède peu, valait moins. Il n'en a pas toujours été ainsi. Dans les anciennes civilisations, où prédominait la possession pour l'usage, il n'y avait aucun mot correspondant à « avoir ». Ce mot est apparu plus tard avec le développement de la propriété privée. Le mot « être » quant à lui, se retrouve dans des ouvrages datant de la plus lointaine antiquité.

   Le besoin d'« Être », de progresser intérieurement, est un besoin inné chez l'homme. Comprenons que le fait d'« Être », implique une acceptation aux changements. « Être », c'est aussi « devenir », car « Être » représente la Vie, et la Vie est en perpétuel changement. Celui qui ressent le besoin de s'harmoniser avec cette Vie, qui perçoit cette essence couler en lui, celui-là « Est ». Et c'est ce que nous devons rechercher : Le moyen de faire « Un » avec la Vie. Nous atteindrons ainsi l'ultime bonheur que puisse connaître l'être humain.

   Faites-vous partie de ceux qui choisissent d'« Être », ou de ceux qui se contentent de « regarder passer le train » ? Que la conviction profonde des premiers attise la tiédeur des autres.



Nos Guides Spirituels


   Comment repérer parmi les anges, les saints, et tous les autres Guides Spirituels de l'Au-delà, ceux qui peuvent le mieux nous venir en aide ?

   La précédente question, posée de cette façon, reflète bien notre compréhension limitée d'êtres humains. Dans notre monde matériel, nous aimons à compartimenter les choses et les êtres, et donner un nom à chacun. Il n'en est pas de même dans l'autre monde, où tout est Unité. Au lieu de nous demander qui peut nous aider, demandons-nous plutôt, comment obtenir l'aide du plan spirituel. Faisons confiance au « Céleste Répartiteur » pour transmettre nos messages à qui de droit.

   Il n'est pas nécessaire d'être membre en règle d'une quelconque religion pour demander d'être guidé par l'Au-delà. Ce « service » s'adresse à tous sans exception. C'est un peu comme la ligne téléphonique « Info-Santé ». Vous avez besoin d'aide, d'être guidé ? Demandez-le mentalement avec sincérité, et un Guide Spirituel « accrédité » s'occupera de vous. Vous n'avez pas besoin de savoir ni son nom ni son « matricule ». Encore une fois, comme avec  Info-Santé, votre message doit être bien formulé, bien compréhensible, si vous voulez obtenir une réponse adéquate. Aussi, ne suggérez pas vous-même une réponse à vos problèmes. Les Guides Spirituels savent bien mieux que vous ce dont vous avez réellement besoin. Sachez faire confiance.

   N'en déplaise aux savants religieux si nous avons court-circuiter les procédures ancestrales. Vous pouvez toujours vous procurer, si ça vous chante, un bouquin de 250 pages, contenant une belle procédure complexe, savamment conçue. Mais ce sont souvent les méthodes les plus simples qui donnent les meilleurs résultats. Souvenez-vous : La sincérité.



Vouloir changer le monde


   Nous arrivons dans ce monde avec un certain bagage mental, accumulé à travers nos précédentes incarnations. Ainsi, tout-petits, nous affichons déjà des préférences et des aversions. Et voilà que le « processus » s'instaure en nous ; nous voulons changer le monde.

   Chacun à notre manière, nous tentons par différents moyens de changer le monde dans lequel nous vivons. Cependant, nous devons bien nous assurer de le changer pour le mieux, et non pour l'ajuster à nos petits caprices. Quelle peut être la meilleure façon d'apporter des changements positifs en en monde ? S'il y a 7 milliards d'humains sur Terre, il y aura peut-être 7 milliards de réponses différentes ! Chacun possède en effet une partie de la vérité. C'est sa vérité à lui, qu'il ressent comme étant juste. Hélas, ce n'est pas nécessairement ce qui convient à tous.

   Donc, avant d'essayer d'imposer notre vérité autour de nous, il faut bien la mettre à l'épreuve, en analyser scrupuleusement toutes les facettes. Nous sommes d'abord sur cette Terre pour réaliser nos propres expériences, avant d'enseigner aux autres, ne l'oublions pas. Ce n'est qu'après avoir acquis la preuve du bien-fondé de nos thèses, que nous devrions tenter de les divulguer. Et encore là, ce doit être par l'exemple, beaucoup plus que par la parole. Employons-nous surtout à donner l'exemple, le bon exemple. D'autres nous suivront. L'être humain s'avère souvent plus enclin à imiter qu'à écouter.

   Il ne s'agit pas non plus de vouloir tout changer d'un coup. Parfois, une période de probation s'avère nécessaire. À travers les commentaires des autres, nous aurons peut-être à nous réajuster quelque peu. Il ne faut pas hésiter à le faire si nécessaire. Ce qui nous paraît évident, peut ne pas l'être pour notre entourage. Il faut savoir le respecter. Si nous avons bien calculé la valeur de nos suggestions, et que nous prêchons par l'exemple, nous trouverons écho à nos propos. Ce que nous apportons de valable s'installera dans les mentalités avec le temps. Il faut être patient, Paris ne s'est pas construit en un jour !

   C'est à travers les nombreux perfectionnements, apportés par des gens de bonne volonté, que la société se transforme et s'améliore constamment.



Guérir


   Nous avons tous à l'occasion à souffrir de maladies ou de blessures, cela fait partie des aléas de la vie quotidienne. Nous vous proposons ici de réfléchir au processus de guérison grâce à un texte trop simple pour être scientifique, mais assez logique pour être vrai.

   Pourquoi certaines personnes guérissent-elles mieux que d'autres ? D'abord, il y a l'âge à prendre en considération. Les plus jeunes, avec un « système » encore neuf, guérissent mieux, c'est normal. Nous pouvons aunsi dire que la guérison est possiblement plus difficile chez les personnes âgées. Mais comment pouvons-nous nous octroyer les conditions idéales pour guérir rapidement ?

   Qu'est-ce qui fait d'abord qu'une maladie ou qu'une blessure guérit ? Il semble que le grand guérisseur soit le sang. C'est lui, qui en circulant dans le corps, repère les zones en difficulté, et y apporte les ingrédients qui procurent la guérison. Il s'avère alors très important que notre sang soit constitué des meilleurs éléments possibles. Deux facteurs principaux déterminent la qualité de ce précieux liquide.

   Le premier agent à considérer est sans contredit l'alimentation. Tout ce que nous buvons et mangeons se retrouvent évidemment comme ingrédients de base de la formule sanguine. Bien sûr, notre corps y incorpore d'autres substances métaboliques qu'il serait trop long de décrire ici. Mais retenons bien que ce que nous ingurgitons demeure le premier point à tenir compte.

   Il faut comprendre également que le sang n'est pas qu'un simple liquide matériel. Il renferme des éléments immatériels en rapport avec notre façon de penser. L'expression « se faire du mauvais sang » reflète bien la réalité. Bien manger, bien penser, voilà la recette pour que notre sang soit apte à accomplir convenablement son important travail de guérison.



Les Intra-terrestres


   Agartha, ce nom vous dit-il quelque chose ? C'est le nom que l'on attribue à un monde qui, semble-t-il, évolue au centre de notre planète Terre.

   Pas facile à croire une histoire comme ça, pour la majorité des êtres humains. Comment et pourquoi vivrait-on au centre de la Terre ? D'abord, il faut bien comprendre que ce peuple existe sur une longueur d'onde bien différente de la nôtre. Ces êtres sont de nature immatérielle, (ou presque, il serait trop long ici d'expliquer leur vraie nature). Ils n'ont donc pas besoin d'oxygène pour exister. Ils tirent leur énergie d'une façon que nous ne pouvons concevoir à notre stade d'évolution.

   Mais pourquoi habiter à l'intérieur d'une planète, quand plusieurs sphères de notre galaxie offrent l'hospitalité en surface ? Et pourquoi pas à l'intérieur d'une planète ! Ceux qui pratiquent le voyage de l'âme savent que la vie existe de toute façon partout, sous différentes formes, oui, mais absolument partout. Il est ainsi probable que ce même phénomène d'Intra-terrestres, se retrouve sur toutes les planètes habitées. En fait, ce peuple que l'on dit vivre au centre de notre planète est une contrepartie des humains qui y habitent en surface. Ils sont seulement de l'autre côté du temps.

   Nous n'élaborerons pas plus ici sur ce sujet complexe. Retenez seulement qu'une multitude de peuples, invisibles à nos yeux, partagent notre planète Terre, mais que chacun de ces peuples évolue à sa propre longueur d'onde.

 

André A. Bernier


 

Page 1     Vivre #1   André A. Bernier

Page 2    
Vivre #2   André A. Bernier

Page 3    
Les 3 niveaux d'amour entre conjoints   André A. Bernier

Page 4    
L'amour   Daphne Rose Kingma

Page 5    
Cinquante façons d'aimer son partenaire   Mark et Chrissy Donnely

Page 6    
Vivre au présent   André A. Bernier

Page 7    
Réussir, un jour à la fois   Modus Vivendi

Page 8    
Citations   Randonneur.net

Page 9    
Maximes d'amour   Daphne Rose Kingma

Page 10  
Maintenant j'aime ma vie   Zenie

Page 11  
La respiration, source d'énergie   Jean-Louis Victor

Page 12   
L'effet des pensées sur les circonstances   James Allen

Page 13  
Fixer ton nouveau but   K.O. Schmidt

Page 14  
La faculté d'apprendre   Robert Clarke

Page 15  
Servir la vie   Placide Gaboury

Page 16  
Être vrai   Jacinthe Rouleau

Page 17  
Le secret du cœur   K.O. Schmidt

Page 18  
Sérénité   James Allen

Page 19  
Court et touchant   Différents auteurs

Page 20  
Les raisons que vous avez d'espérer toujours   Jean-Louis Victor

Page 21   
Les pensées et les sentiments   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 22  
Vivre en harmonie et oser être soi-même   Chantal Feugnet

Page 23  
Pensées automatiques et croyances limitantes   Beneni

Page 24  
Deux méthodes pour aider tous les hommes   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 25  
Points profitables en matières de relations humaines   Joseph Murphy



 

 



 
 1 

 



Créé avec Créer un site
Créer un site