Bienvenue à la maison


 
 
   En 1921, mes grands-parents émigrèrent de la Russie pour échapper aux persécutions dont les juifs étaient victimes. Sortir du pays fut une aventure en soi, mais ils réussirent finalement à atteindre le port.

   Chaque personne qui embarquait dans un bateau en partance pour l'Amérique devait montrer qu'elle avait 50 dollars pour avoir le droit d'émigrer. Mon oncle, qui vivait déjà aux États-Unis, avait envoyé l'argent à mes grands-parents.

   Quand ceux-ci montèrent à bord du bateau, mon grand-père aperçut un petit garçon qui pleurait à fendre l'âme. Il s'approcha de lui. Le garçon lui raconta qu'il avait perdu son argent et qu'il ne pourrait pas entrer aux États-Unis. Mon grand-père donna alors ses cinquante dollars à ce petit garçon, qui s'appelait Isadore Feterman.

   Une fois arrivé au port en Amérique, mon grand-père contacta mon oncle et lui demanda de nouveau de l'argent. Il dut attendre plusieurs jours, mais tous purent finalement immigrer aux États-Unis.

   Quinze ans plus tard, alors que mon grand-père était dans sa boutique de brocanteur, une limoisine se gara devant le magasin et deux hommes en sortirent. Ils demandèrent à parler à Benjamin Larensky. Mon grand-père répondit que c'était lui. Un des hommes déclara qu'il s'appelait Isadore Feterman, puis il tendit un chèque en blanc à mon grand-père en disant
 :

   «
 C'est à vous que je dois ma réussite et mon bonheur ici. prenez ce chèque et inscrivez le montant que vous désirez. » (Isadore était un millionaire célèbre.)

   Mon grand-père prit le téléphone et appela mon oncle pour tout lui raconter. Mon oncle répondit
 :

   «
 Nous lui avons donné cinquante dollars. Écris ce montant. » 

   Le temps passa et ils se perdirent de nouveau de vue. Quelques années plus tard, le cousin de mon père, qui vivait à New-York comme Isadore Feterman, préparait une fête à l'occasion du 85 e anniversaire de mon grand-père. Il décida d'inviter Feterman à la fête. Feterman répondit : « Je ne manquerais pas cela pour tout l'or du monde. »

   Isadore Feterman vint donc à la fête d'anniversaire, à la grande surprise de mon grand-père, et il raconta à tout le monde l'histoire de son arrivée en Amérique.


Amy Cubbison


 
 
 
Page 1     Vivre #1 André A. Bernier

Page 2     
Vivre #2   André A. Bernier

Page 3     
Les 3 niveaux d'amour entre conjoints   André A. Bernier

Page 4     
L'amour   Daphne Rose Kingma

Page 5     
Cinquante façons d'aimer son partenaire   Mark et Chrissy Donnely

Page 6     
Vivre au présent   André A. Bernier

Page 7     
Réussir, un jour à la fois   Modus Vivendi

Page 8     
Citations   Randonneur.net

Page 9     
Maximes d'amour   Daphne Rose Kingma

Page 10   
Maintenant j'aime ma vie   Zenie

Page 11   
La respiration, source d'énergie   Jean-Louis Victor

Page 12   
L'effet des pensées sur les circonstances   James Allen


 


 



 


 
 41 
 
 



Créer un site
Créer un site