La force de l'esprit




   La plupart des humains ont besoin de s'imposer, de dominer, c'est pourquoi ils cherchent la puissance, la force. Oui, mais où la cherchent-ils ? Dans les machines, dans les appareils, dans les armes, dans tout ce qui est extérieur à eux. Évidemment, en apparence ils l'obtiennent : ils peuvent s'imposer, violenter et détruire. Mais la vraie force n'est pas là. Parce que vous avez de l'argent, parce que vous avez des machines, des avions, des fusées, des mitrailleuses ou des bombes atomiques, vous vous sentez forts ? Eh non, ces possessions sont en dehors de vous : s'il arrive qu'on vous les enlève, où sera votre force ? Si vous vous croyez forts à cause de ce que vous possédez, votre force n'est qu'une illusion ; en réalité vous n'êtes pas capables par vous-mêmes de porter une charge plus lourde, de jeter une pierre plus loin ou de vous débarrasser de certaines difficultés ou souffrances. La force ne vous appartient donc pas. Vous disposez de moyens extérieurs, oui, mais que ferez-vous si jamais vous les perdez ?

   Les Initiés ont compris depuis longtemps qu'au lieu de passer leur vie à rechercher des pouvoirs qu'ils ne posséderont jamais vraiment, il était proférable de travailler pour avoir de véritables pouvoirs en eux-mêmes. Voilà sur quoi ils s'exercent, sur quoi ils travaillent. Ils savent que la vraie force est au-dedans, dans cet être intérieur qui pense, qui sent, qui agit. C'est pourquoi ils ont établi des règles et donné des méthodes pour permettre la manifestation complète, parfaite, absolue de cet être qui dispose de tout
 : l'esprit. C'est dans l'esprit que l'homme doit chercher la force. La vraie force est dans l'esprit, dans la volonté et l'intelligence de l'esprit.

   Prenons un exemple. Tous sont en admiration devant un microscope électronique qui peut grossir un objet de 100 000 fois. Mais ils oublient l'essentiel
 : ils oublient qu'ils ne peuvent rien voir sans leurs propres yeux et que, s'ils n'ont pas d'yeux, tous les microscopes du monde ne serviront à rien. Pourquoi s'émerveiller toujours des instruments extérieurs, alors que tout le mérite, toute la gloire doivent retomber sur celui qui voit ? Et qui est celui qui voit ? C'est l'esprit, il voit à travers nos yeux ; donc même nos yeux ne sont pas encore l'essentiel. L'essentiel, c'est cet être-là : l'esprit. Mais on n'en tient aucun compte, il est toujours négligé.

   Cette attitude erronée est une conséquence de la philosophie matérialiste qui a égaré les humains
 : elle les a fait sortir d'eux-mêmes pour les emmener se perdre très loin dans les brumes de la matière et maintenant ils ne peuvent plus trouver les vérités fondamentales qui leur permettraient de résoudre leurs problèmes.

   Il faut que vous compreniez
 : tout ce qui est en dehors de nous ne nous appartient pas ; cela nous est prêté pour très peu de temps, et ce n'est pas là que se trouve la véritable force. La véritable force se trouve dans le créateur de toutes choses, c'est-à-dire dans l'esprit qui se manifeste. La preuve, c'est que lorsque l'esprit quitte le corps, même si l'homme possède encore tous ses organes, plus rien ne fonctionne : l'estomac ne digère plus, le cœur ne bat plus, les poumons ne respirent plus, le cerveau ne raisonne plus. Si vous le pesez, vous voyez que l'homme pèse autant qu'avant, rien n'est changé ; mais il est mort, parce que cet être là qui vivait, qui pensait, qui sentait est parti. Eh bien, c'était lui l'essentiel.


Omraam Mikhaël Aïvanhov



 



 
Page 1     Vivre #1   André A. Bernier

Page 2     
Vivre #2   André A. Bernier

Page 3     
Les 3 niveaux d'amour entre conjoints   André A. Bernier

Page 4     
L'amour   Daphne Rose Kingma

Page 5     
Cinquante façons d'aimer son partenaire   Mark et Chrissy Donnely

Page 6     
Vivre au présent   André A. Bernier

Page 7     
Réussir, un jour à la fois   Modus Vivendi

Page 8     
Citations   Randonneur.net

Page 9     
Maximes d'amour   Daphne Rose Kingma

Page 10   
Maintenant j'aime ma vie   Zenie

Page 11   
La respiration, source d'énergie   Jean-Louis Victor

Page 12   
L'effet des pensées sur les circonstances   James Allen


 


 



 


 
 49 

 



Créer un site
Créer un site