Maintenant j'aime ma vie




   Je suis arrivée à tromper le monde extérieur très tôt car j’avais peur d’être considérée comme différente et donc non conforme aux normes de la société et de son fonctionnement, bref à mettre au rebut !

   Je ne disais jamais ce que je pensais car je voyais bien que ça ne collait pas forcément avec l’autorité des parents et de mes frères et donc je me suis efforcée telle une petite souris d’être parfaite avec le monde extérieur tout en continuant avec mes propres idées dans ma tête ! Aucune idée de rébellion contre l’autorité, le combat serait perdu d’avance donc j’observais incognito le monde extérieur et je suivais le mouvement…

   Cette idée a fonctionné pendant longtemps, impossible de montrer mes idées pourtant pas mauvaises à d’autres. J’ai bien fait quelques tentatives… toutes soldées par des réflexions du style « tu es dingue ! », merde j’étais à découvert, ils m’avaient vu telle que j’étais et comme prévue, je n’étais pas comprise… d’où repli stratégique…

   Pourtant je m’apercevais que mes idées n’étaient pas si débiles car dites par quelqu’un de plus âgé et avec le ton adéquat, on trouvait ça pas mal du tout. C’était donc un problème d’âge, j’étais petite, donc je ne pouvais pas en savoir plus que les autres plus âgés ! Elémentaire mon cher Watson !

   Donc très tôt, j’ai considéré l’autre comme un frein à mon évolution, ne tentant pas de me comprendre mais m’obligeant à penser « comme tout le monde ». Donc je n’étais bien que toute seule, avec mes livres et mes cahiers où personne ne venait mettre son nez, j’étais enfin libre de faire comme je voulais, de la façon dont je voulais…ah… quel bonheur… de faire comme on veut !

   Pendant très longtemps j’ai considéré le monde extérieur comme très hostile envers moi car vouloir être parfaite est mission impossible. A ce jeu là, vous ne vivez que pour les autres et vous vous n’existez pas en tant que vous même et donc c’est là que vous vous épuisez physiquement et psychologiquement. C’est là que les émotions négatives vous donnent un dernier coup de massue, sorte de cerise sur le gâteau !

   Plusieurs fois, je suis tombée bien bas dans ma tête, je n’avais plus la force de lutter. J’avais encore assez d’énergie pour donner mes cours mais après je rentrais chez moi et j’allais direct au lit, la vie me mettait au tapis et s’acharnait contre moi, c’est ce que je pensais à l’époque.

   Aujourd’hui j’ai compris que quand la vie me mettait au tapis, c’était pour me dire : « Arrête, tu n’es pas sur le bon chemin ! Comme tu ne sais pas t’arrêter toute seule, j’interviens ! » Ainsi je repartais différemment, j’essayais autre chose, ça allait pendant un moment et puis  je retombais… je pensais : la vie est injuste, je n’ai rien fait et bam, je revais au tapis ! Quelle merde ! Alors qu’en fait elle me disait : « c’est bon, tu as appris ce qu’il te fallait en faisant cette expérience, maintenant on va passer à autre chose que tu as besoin d’apprendre pour ton évolution ».

   Quand je regarde en arrière maintenant, je comprends que chaque expérience que j’ai faite avait pour seul but d’apprendre sur moi, sur les autres et sur la vie pour me conduire à ce que je suis aujourd’hui. J’aime ma vie aujourd’hui dans tous ces aspects car dans tout ce qu’il m’arrive, j’y vois une occasion d’affiner une pensée, une réflexion, un acte pour un peu plus chaque jour m’améliorer et avancer sur mon chemin de paix et d’amour de moi et des autres.

   La vie n’est pas votre ennemie, c’est juste que souvent on ne la voit qu’avec le jugement négatif de tout ce que l’on entend autour de nous et dont il faut prendre de la distance encore et encore. Croyez en vous, si vous êtes sur Terre, c’est pour apprendre de la vie, pas pour la commander, surtout pas. Vous devez agir selon votre conscience et la laisser faire son travail qui est de vous guider. A partir de là, je suis contente chaque matin de me réveiller pour poursuivre mon apprentissage.


Zenie



 
Page 1     Vivre #1   André A. Bernier

Page 2     
Vivre #2   André A. Bernier

Page 3     
Les 3 niveaux d'amour entre conjoints   André A. Bernier

Page 4     
L'amour   Daphne Rose Kingma

Page 5     
Cinquante façons d'aimer son partenaire   Mark et Chrissy Donnely

Page 6     
Vivre au présent   André A. Bernier

Page 7     
Réussir, un jour à la fois   Modus Vivendi

Page 8     
Citations   Randonneur.net

Page 9     
Maximes d'amour   Daphne Rose Kingma

Page 10   
Maintenant j'aime ma vie   Zenie

Page 11   
La respiration, source d'énergie   Jean-Louis Victor

Page 12   
L'effet des pensées sur les circonstances   James Allen


 


 



 


 
 10 

 



Créer un site
Créer un site