Maximes d'amour




C'est maintenant que ça se passe


   Quels que soient vos rêves, vos espoirs, vos désirs de changement, vos souhaits pour l'avenir, c'est maintenant que ça se passe. Vouloir changer, avoir un rêve, souhaiter que les choses deviennent comme vous les imaginez, ce sont là des actes de votre pensée qui, molécule par molécule, enclenchent la chimie du changement.

   L'imagination est instantanée, mais la réalisation de nos espoirs prend du temps. Quoi qu'il en soit, une fois que nous commençons à tenir à un rêve — dans notre coeur et dans notre esprit, dans les espoirs et les espérances que nous reconnaissons lentement en nous-mêmes — nous avons déjà amorcé le processus qui permettra à la possibilité de se concrétiser.

   Alors quels que soient vos désirs, quel que soit le changement que vous souhaitez voir réalisé, quel que soit le résultat que vous voulez atteindre, souvenez-vous que c'est maintenant que ça se passe. Le désir lui-même engendre le résultat.



Le souffle de l'amour


   Aucune vertu, aucune qualité, ni aucune aptitude personnelle ne peut atteindre sa pleine maturité sans être rattachée à l'amour. Pour que l'impact de nos talents naturels, de nos traits de personnalité puisse parvenir à son apogée, nous devons les marier à l'amour dans nos cœurs, et leur permettre par cette alchimie de libérer tout leur potentiel.

   Car l'amour confère un élément de vérité à toute chose dans laquelle on l'insuffle, une présence de lumière qui l'élève bien au-delà de l'ordinaire, qui la transporte dans un endroit où nous pouvons saisir les plus profondes significations qui soient suggérées, voir avec les yeux au-delà du regard la vérité de l'invisible, le mystère de l'imperceptible.

   Alors quelle que soit la forme d'expression que vous adoptez, que ce soit le langage, la musique, le dessin et la peinture, ou l'expression corporelle, assurez-vous de la remplir d'amour, pour qu'elle soit reçue dans toute sa puissance.



L'amour en tant que devoir


   L'amour ne consiste pas toujours à faire ce qu'on « a envie » de faire. L'amour est également un devoir, ce que nous avons choisi de faire, parce que nous avons pris l'engagement d'aimer.

   Les devoirs de l'amour nous imposent d'aller au-delà des impulsions provoquées par les sensations momentanées, et de tenter de faire ce que l'amour nous commande, plutôt que ce qu'il nous fait ressentir.

   Nous n'aimons donc pas seulement nos enfants parce qu'Ils nous ravissent, nous les aimons — et les disciplinons — de manière qu'ils puissent devenir des êtres humains entiers. Nous aimons nos parents non pas parce qu'ils nous ont aimés de façon parfaite, mais parce que nous nous sommes engagés à les honorer à cause de la place qu'ils tiennent dans notre histoire. Nous aimons nos amis, malgré des discussions parfois enflammées, parce que nous nous sommes engagés à être constants dans nos amitiés ; et nous nous aimons nous-mêmes, même quand notre propre comportement nous déçoit, parce que nous nous sommes avant tout engagés à nous respecter nous-mêmes.



Pas étranger


   Chaque être humain est votre pendant. Les autres possèdent et incarnent tous les aspects de vous-même : vos rêves, vos peines, l'espoir que votre vie ne sera pas finalement qu'une mauvaise blague.

   Chacun de nous a connu une époque où le monde était jeune, chacun de nous a eu un cœur printanier éprouvé par des déceptions hivernales, et au centre de chacune de nos vies plane l'ombre obsédante de la mort. Nous sommes donc tous assez semblables ; même qu'au fond nous ne sommes qu'un, tous perdus — et retrouvés — dans cette même mystérieuse entreprise qu'est la vie.

   Conservez cette vérité en votre coeur tout au long de votre journée, et le monde cessera d'être habité par des étrangers, et le fardeau de la vie elle-même ne sera plus un long processus solitaire.



Le comportement a des conséquenses


   Le comportement a des conséquences. Elles ne sont peut-être pas perceptibles ou immédiates, mais elles vont inévitablement se manifester en temps opportun. Si vous buvez à l'excès maintenant, les conséquences de votre habitude ne seront peut-être pas apparentes avant dix ou vingt ans, mais vous les verrez un jour. Si vous offrez maintenant le cadeau d'un amour qui a le pouvoir de guérir, les récompenses de votre cadeau ne seront peut-être pas non plus apparentes avant des dizaines d'années.

   Mais ne vous y trompez pas, ce que vous faites portera fruit. Et que ce fruit s'avère une pomme empoisonnée qui mettra un terme à votre vie prématurément, ou une rare espèce de fleur exotique qui vous fera prendre conscience de mondes inconnus, sachez ceci: quoi que vous fassiez maintenant, cela aura sûrement des résultats.

   Alors prenez bien conscience des paroles que vous prononcez et des gestes que vous posez, sachant que ce qu'ils sont maintenant ne constitue que le germe de ce qu'ils deviendront inévitablement dans l'avenir.



Le pouvoir de la proximité


   Grâce à un processus d'osmose presque mystique, la proximité engendre la transformation. Nous tirons avantage de l'essence d'une autre personne par les possibilités que nous nous voyons réaliser uniquement en étant près d'elle ; et nous modifions certaines de nos façons d'être seulement et précisément parce que nous sommes en présence d'une autre personne.

   C'est pour cette raison que nous devons choisir avec la plus grande précaution les personnes dont nous nous entourons — dont nous respirons le souffle, dont nous rêvons le sommeil, dont nous entendons les mots — sachant qu'avec le temps et par la proximité nous prendrons, inévitablement, certaines nuances de leur personnalité.

   Voir les personnes qui partagent l'espace intime de votre vie sous cet éclairage, c'est les voir différemment. Quelles présences intimes vous remplissent de paix ? De plaisir ? De joie ?



Devenir vous-mêmes


   Nous avons tous tant d'étapes à traverser pour devenir nous-mêmes. Nous devons comprendre notre histoire et notre enfance ; rager dans notre coeur contre nos parents, et puis leur pardonner ; guérir nos blessures émotives, respecter nos talents, reconnaître nos sentiments et les exprimer ; expérimenter des relations et en réussir quelques-unes ; enfin découvrir notre travail, accepter nos limites et faire ce que nous sommes venus faire ici.

   En un sens nous ne devenons jamais « complètement nous-mêmes » ; nous sommes toujours dans un processus de devenir. Mais pour appercevoir la beauté du processus, arrêtez-vous un moment aujourd'hui pour vous demander exactement où vous en êtes dans votre voyage. Qu'avez-vous déjà accompli, qu'attendez-vous encore ? Faites-le avec de la compassion pour vous-même, parce que le processus qui vous amène à devenir vous-même est une entreprise qui dure toute la vie.



La recherche de nourriture


   Trouver la nourriture pour notre esprit est contraire à tout ce qui est communément à notre disposition. On nous offre des possessions, des distractions et des divertissements qui, plutôt que de nous entraîner au plus profond de nous-mêmes, nous exitent sans fin à un niveau superficiel. Plutôt que d'être invités à découvrir la force de nos sentiments, la puissance de nos émotions face à la vie, on nous entraîne constamment loin de notre profondeur.

   La recherche de nourriture — dans la vie, dans l'art, dans la conversation, dans le spectacle, dans ce que nous achetons et dans notre façon de passer le temps — est donc devenue, non pas quelque chose que nous pouvons faire facilement, mais quelque chose qui demande un effort, une entreprise spirituelle dans laquelle nous devons nous engager.

   Pour ouvrir notre coeur, pour ressentir plus d'émotions, pour comprendre le sens de la vie, pour faire l'expérience de votre propre profondeur, faites-vous un devoir de chercher aujourd'hui la nourriture qui élèvera véritablement votre esprit.



Le cadeau de la vie


   Recevoir le cadeau de la vie et du monde, avec tous ses mystères et sa magie, ses épreuves, ses labeurs et ses limites, c'est l'amour de la créature pour son créateur et notre action de grâce pour le cadeau qui nous a été donné.

   Aimer toutes les autres créatures — les étoiles, les arbres, les animaux et les gens avec qui nous partageons notre vie — est le moyen de prolonger l'amour qui a créé le monde. Grâce à l'amour nous rehaussons et nous affirmons le miracle de notre existence.

   L'amour est notre chant de gratitude pour la vie, notre bonheur d'avoir été invité à être ici, notre célébration du fait que nous sommes vivants.



L'authentique


   Rien ne pourra vous rendre plus heureux ou vous permettre de vous sentir plus vous-même que le véritable et honnête échange émotif avec un autre être humain. Rien n'est plus merveilleux que de pouvoir dire à quelqu'un d'autre qui vous êtes, d'ouvrir votre cœur, de révéler vos vraies couleurs, de rencontrer une autre personne à un niveau de raffinement.

   Aujourd'hui, marchez sur la timidité ou les peurs qui vous empêchent de vous révéler, et permettez-vous de faire, à une personne en qui vous avez confiance, la petite, ou l'immense, révélation que vous voulez faire depuis si longtemps.

   Quelle extraordinaire joie ce sera que d'être présent en tant que vous-même !



L'échancier des miracles


   Les choses vraiment merveilleuse ne se produisent pas soudainement ; elles arrivent graduellement.

   Nous attendons souvent le point tournant spectaculaire, la poudre magique qui va instantanément lancer notre vie dans une autre direction. Mais il en va rarement ainsi. Parmi nous, très peu gagnent à la loterie ou deviennent des vedettes du rock-and-roll du jour au lendemain. Nos vies sont plutôt un precessus graduel et subtil qui, se déroulant selon un mouvement d'une extrême délicatesse, nous dirige dans une direction différente.

   S'il vous arrive de vous impatienter devant le mouvement selon lequel se déroule votre vie, souvenez-vous que, même si vous n'en avez pas vraiment conscience, bien des choses ont déjà changé. Sur quelle voie, dont vous aviez rêvé il y a longtemps déjà, vous trouvez-vous maintenant ? Lesquels de vos espoirs se sont déjà réalisés ? Essayez aujourd'hui de reconnaître les miracles qui se produisent graduellement dans votre vie.



La distraction des possessions


   Les possessions ne peuvent jamais faire pour nous ce que les gens peuvent faire. Les choses, peu importe à quel point elles sont grandes, merveilleuses ou impressionnantes, ne peuvent jamais satisfaire dans nos cœurs le besoin d'amour véritable. Les choses peuvent nous distraire, nous impressionner, nous retenir, nous conférer un faux prestige, nous remonter provisoirement le moral, mais elle ne peuvent jamais prendre dans nos cœurs la place de l'amour d'un seul être humain compatissant.

   Laissez-vous vos possessions, ou le temps que vous consacrez à les acquérir ou à les conserver, vous empêcher d'être aimé, de vivre la véritable expérience qui puisse nourrir votre âme ? Si oui, demandez-vous quelle expérience stimulante sur le plan spirituel vous pourriez incorporer à votre vie — la méditation, la prière, le travail communautaire — pour vous permettre de vous libérer un jour de la tyrannie des possessions.


Daphne Rose Kingma



 
Page 1     Vivre #1   André A. Bernier

Page 2     
Vivre #2   André A. Bernier

Page 3     
Les 3 niveaux d'amour entre conjoints   André A. Bernier

Page 4     
L'amour   Daphne Rose Kingma

Page 5     
Cinquante façons d'aimer son partenaire   Mark et Chrissy Donnely

Page 6     
Vivre au présent   André A. Bernier

Page 7     
Réussir, un jour à la fois   Modus Vivendi

Page 8     
Citations   Randonneur.net

Page 9     
Maximes d'amour   Daphne Rose Kingma

Page 10   
Maintenant j'aime ma vie   Zenie

Page 11   
La respiration, source d'énergie   Jean-Louis Victor

Page 12   
L'effet des pensées sur les circonstances   James Allen


 


 



 


 
 9 

 



Créer un site
Créer un site