Prendre le temps de mieux vivre




   Prendre le temps de vivre tout en se sentant bien. Vous savez, on est tous pareils, quand on est jeune, on a la charge d'une famille.

   Dans mon temps, je cousais, je tricotais un peu, quelques fois jusqu'à minuit car, ces temps-là, les bas de laine étaient à la mode, ceux faits à la maison. Maintenant, on les achètent faits, c'est bien plus facile et c'est la nouvelle vie bien qu'il y ait encore certaines personnes qui tricottent encore leurs bas.

   Nous, les parents, quand on vieillit, on a tellement pour habitude de toujours être pressés qu'on oublie qu'on peut maintenant relaxer et prendre le temps de vivre maintenant que les enfants sont presque tous partis. Quelques fois, il faut qu'il arrive à certaines personnes des choses graves qui les empêchent de travailler pendant quelques temps. Là, elles ont le temps de réfléchir, de penser à ce qu'elles aimeraient faire, à certaines choses qu'elles n'aimaient pas faire. Et elles s'apperçoivent qu'elles auraient pu changer bien des choses.

   Nous, c'est ce qui est arrivé
 : Mon mari a fait un accident, s'est cassé les deux poignets et quelques doigts. Alors, j'ai été obligée de m'occuper de lui et beaucoup de choses ont changé. On s'est pris en mains et on s'est mis à mieux profiter de la vie. À chaque semaine, on prenait une journée pour se gâter, aller magasiner même si on achetait presque rien. On allait aussi manger au restaurant ou ce qui nous plaisait le plus à faire à chaque semaine et ça, même si la maison n'était pas toujours impeccable. Je ne dis pas de laisser sa maison trop en désordre mais raisonnablement quand même.

   Quelques fois, je jasais avec une amie qui, elle aussi, ne trouvais jamais le temps de vivre même après lui avoir expliqué notre cas. Alors, un bon jour, arriva ce qui devait arriver
 : elle tomba bien malade et le docteur l'a mise au repos complet quelque temps. Alors, elle me dit : « Je vais prendre la vie un peu mieux, je sais bien qu'une maman qui a eu une grosse famille ne peut cesser de travailler du jour au lendemain ». Mais je crois qu'elle a compris que ses enfants, ça leur fait bien plaisir qu'elle leur fasse du bon pain de ménage et un peu de tout quand ils viennent la visiter, mais pas si ça doit la rendre malade. Car ce qui compte pour eux avant tout, c'est que leur maman fasse ce qu'il faut pour être en santé, pour pouvoir la garder le plus longtemps possible avec eux.

   Car une maman et un papa, c'est ce qu'on a de plus précieux car moi, je suis bien placée pour le savoir, car j'ai perdu ma mère à trois ans et demi et mon père à neuf ans. Je peux vous dire que je m'aurais sûrement fiché de ne pas avoir de pain de ménage ou de gros cadeaux pour avoir la chance de les garder plus longtemps car, sans eux, la vie est bien triste parfois même si ceux qui nous gardent sont bien gentils. Il nous manque toujours et leur amour et leur doux sourire et leur tendresse.

   À vous, chers enfants, n'oubliez pas cela car, quand ils ne seront plus là, il sera trop tard pour y penser.


Lisette Huard Saint-Pierre


 
 
Page 1     Vivre #1   André A. Bernier

Page 2     
Vivre #2   André A. Bernier

Page 3     
Les 3 niveaux d'amour entre conjoints   André A. Bernier

Page 4     
L'amour   Daphne Rose Kingma

Page 5     
Cinquante façons d'aimer son partenaire   Mark et Chrissy Donnely

Page 6     
Vivre au présent   André A. Bernier

Page 7     
Réussir, un jour à la fois   Modus Vivendi

Page 8     
Citations   Randonneur.net

Page 9     
Maximes d'amour   Daphne Rose Kingma

Page 10   
Maintenant j'aime ma vie   Zenie

Page 11   
La respiration, source d'énergie   Jean-Louis Victor

Page 12   
L'effet des pensées sur les circonstances   James Allen
 

 


 



 


 
 38 
 
 



Créer un site
Créer un site